05.12.2023

Copilot : prêt à décoller ?

L’IA est l’un des thèmes tendance, notamment Microsoft Copilot. Comment les entreprises peuvent-elles en tirer parti et quels sont les éléments à prendre en compte ?

S’il y a eu un emballement jusqu’à ce jour cette année, c’est bien celui autour de l’intelligence artificielle (IA). Depuis décembre dernier et l’apparition de ChatGPT, il ne s’est pas passé une semaine sans que l’IA ne fasse les gros titres ou ne soit au cœur d’un nouvel enjeu. Tout le monde s’est enflammé pour ChatGPT, certains ont même parlé du début d’une nouvelle ère. Cependant, les défis posés par les grands modèles de langage (LLM) ont rapidement été identifiés. En particulier le racisme, les rôles supposés des hommes et des femmes et la désinformation. Bref, la problématique selon laquelle ces modèles apprennent à partir des données disponibles. Si celles-ci sont erronées ou de mauvaise qualité, les données de sortie ne seront pas conformes aux attentes. Grâce à des vérifications intensives, des révisions et de nouveaux entraînements des modèles, assortis de la modération de contenu, ces problèmes ont été rapidement corrigés du mieux possible, et des améliorations ont été apportées en permanence.

Et là-dessus, nouvelle surprise de taille ! Microsoft Copilot par-ci, Microsoft Copilot par-là. Subitement, les annonces de Microsoft Copilot se sont mises à pleuvoir : pour les produits Office, dans le CRM maison, dans SharePoint, pour les produits de sécurité, pour Windows, et ainsi de suite.

En un mot, Copilot sera partout et deviendra quasiment votre bras droit dans votre travail quotidien. Je suis convaincu que cela va révolutionner à jamais le quotidien de notre vie professionnelle :

 

  • En retard à une réunion ? Pas de problème, Copilot vous fournit le résumé de ce qui a été dit jusqu’à présent.
  • De retour de vacances, votre boîte de réception déborde de messages ? Pas de problème, Microsoft Copilot la parcourt et vous donne un aperçu des informations que vous avez manquées.
  • De nouveau frappé du syndrome de la page blanche ? Toujours aucun problème, Microsoft Copilot vous suggère des bouts de texte en s’appuyant sur d’autres informations contextuelles comme des notes OneNote ou d’autres documents.
  • Et bien d’autres accélérateurs de productivité et de créativité.

 

Différence par rapport à ChatGPT ? Copilot peut extraire l’information des données de votre entreprise, les enrichir en tenant compte du contexte actuel des informations existantes et disponibles sans les divulguer à l’extérieur. Contrairement à ChatGPT, où le LLM poursuit son apprentissage et s’améliore au fil des prompts rédigés par les utilisateurs, un processus dit d’apprentissage par renforcement en jargon informatique. Pour l’entreprise, la bonne nouvelle, c’est que Copilot permet de respecter les politiques de sécurité et de conformité. Toutefois, les défis liés à la gestion d’informations erronées et au bon usage des outils demeurent.

Comme avant chaque vol, la checklist et la préparation sont capitales

Vous sentiriez-vous en sécurité si vous saviez que les (co)pilotes ne procédaient pas à tous les contrôles de sécurité à bord avant le décollage ? Moi non plus ! Il en va de même pour votre copilote personnel. La préparation est la clé du succès. Car s’il y a bien une chose que nous avons apprise de ChatGPT, c’est la suivante : « données d’entrée inexactes, résultats erronés en sortie », voire pire, avec la bonne requête, on peut obtenir des informations qui ne nous sont pas destinées.

Qu’est-ce que le prompting ?

Pour les entreprises, cela signifie que l’utilisation de Copilot doit être bien planifiée. Le coût de la licence n’étant pas négligeable (30 $ par utilisateur et par mois), une démarche claire est nécessaire.

À ce stade, il est recommandé d’utiliser ces outils à bon escient en suivant une stratégie mûrement réfléchie. Cela peut se faire directement en mobilisant les ressources de l’entreprise ou en faisant appel à l’expertise de spécialistes comme Campana & Schott. Notre procédure est aussi standardisée que la vérification avant vol d’un avion. Toutefois, celle-ci ne doit pas s’opérer du seul point de vue technique, mais aussi du point de vue organisationnel.

Ces contrôles organisationnels portent sur la stratégie, les cas d’usage et de l’analyse de la valeur pour l’entreprise. Pourquoi l’entreprise veut-elle utiliser Microsoft Copilot ? Dans quels cas cette utilisation est-elle judicieuse ? Cela crée-t-il réellement de la valeur ajoutée pour l’entreprise ? Toutes ces questions sont au cœur de la phase de préparation et requièrent l’implication active des décideurs concernés afin de les embarquer dans le projet.

Lors des vérifications techniques, notre procédure standardisée consiste essentiellement à s’assurer de la disponibilité des fichiers par le biais de SharePoint, de la bonne mise en œuvre de la structure d’autorisation prévue et de la prise en charge effective de la maintenance par des structures de gouvernance ad hoc. Le maître mot ? Concevoir un « plan de gestion du cycle de vie des données », qui sera primordial pour un usage qualitatif et durable. Il convient de le vérifier ou de l’instaurer, s’il n’existe pas encore.

 

État de préparation vérifié : et maintenant ?

Lors de nombreux déploiements de Microsoft Teams, nous avons constaté que ce n’est pas parce qu’un outil est techniquement déployé qu’il est utilisé correctement. Il en va de même pour Copilot. Une approche clairement définie et un accompagnement de la conduite du changement sont ici la clé du succès.

Autre facteur clé à cet égard : l’apprentissage par les collaborateurs du bon usage des outils d’IA au quotidien. Comment fonctionne un bon prompt ? Comment apprendre à bien évaluer les réponses ? Quand l’utilisation de Copilot se justifie-t-elle ? Dans quels cas, n’est-elle pas judicieuse ? Avec Copilot Labs, Microsoft met à disposition un référentiel de prompts, susceptible de devenir l’un des nombreux modules d’apprentissage des techniques de rédaction d’invites d’interaction avec les intelligences artificielles.

Le risque est d’ajouter un canal de communication supplémentaire qui, à moyen terme, crée davantage de confusion et d’incertitude qu’il n’apporte de valeur ajoutée. 

Si l’emploi de Copilot est bien planifié et introduit avec des mesures adéquates, il permet à l’entreprise de s’améliorer, de gagner en efficacité et de révolutionner déjà le quotidien à court terme. Avec un objectif : accompagner les collaborateurs dans les situations du quotidien et leur permettre ainsi de consacrer plus de temps à l’essentiel.

Grâce à notre procédure standardisée, nous nous assurons que le « vol » de A vers B s’effectue le plus efficacement et le plus durablement possible, tout en créant une expérience de voyage positive.

Redacteur
Pascal-Brunner_500x500.jpg

Pascal Brunner

Head of Modern Work Switzerland

Vous avez des questions ?
N'hésitez pas à nous contacter !

Contact CS France
L-Chaudron_500x500.jpg

Liane Chaudron

Campana & Schott Paris

* obligatoire